Le Naturaliste
Claude Rabanit (10 mars 1924 11 juillet 2011) quitte son métier de reporter photographe animalier à Paris Match, et le jazz New Orleans des caves où il était trompettiste, pour l’île de Ré de son enfance. Il se consacre alors à sa passion pour la nature, l’ornithologie en l’occurrence, au point de solliciter ses relations du Museum d’Histoire Naturelles de Paris pour créer une réserve afin de protéger les quelques 300 espèces d’oiseaux qu’il y avait recensés. Son talent de peintre devient alors un véritable métier qu’il exerce en tous lieux muni de carnets de notes et de cahiers de croquis. Son intérêt pour la nature l’a ainsi entraîné jusqu’en Amazonie où un simple abri de fortune nommé carbet lui était d’un grand luxe... Il y retournait dès que possible arpenter la jungle avec ses amis scientifiques locaux. De ses voyages il rapportait dans ses carnets l’inspiration nécessaire à alimenter son imagination et à satisfaire sa soif de vérité scientifique et d’humour ! Quelques expositions publiques ou privées en 40 ans au fil des 500 tableaux qu’il a peints en plus des dessins, vitrines, esquisses croquis qu’on ne compte plus ! Dans l’exactitude de son trait et sa connaissance du sujet le charme rivalise avec la conscience aiguë de la fragilité des règnes animal et végétal. Ecologiste avant l’heure on peut l’affirmer.
Ses "Zœuvres" Les Reproductions Contact Biographie Accueil Le Naturaliste